PAROISSE SAINT FRANCOIS D’ASSISE DE BOUSSOUMA

Date de création

La paroisse Saint François d’Assise de Boussouma a été créée le 1er octobre 2002 par  Mgr Séraphin F. ROUAMBA.

Situation géographique

La paroisse s’étend sur environ 1.200 km², avec une population de 65.758 habitants à majorité musulmane (91,28% de Musulmans, 05,12% de Catholiques ; 0,24% de Protestants et 03 ,36% Religion Traditionnelle Africaine).

Organisation pastorale

L’équipe pastorale est composée de prêtres diocésains. La paroisse a huit (08) Succursales réparties en trois (03) Secteurs : Boussouma, Lengha et Ouarégou. Sept (07) succursales fonctionnent avec la présence de catéchistes.

La langue utilisée est essentiellement le Bissa dans sa variante Lebri. Or Bousouma était une ancienne succursale de la Paroisse Sacré Coeur de Jésus de Garango, une paroisse où le Bissa parlé est le Barka. C’est pourquoi dans le passé, la langue liturgique était le barka et la langue courante le lebry. Mais il faut noter que nos jours, des barkaphones se sont installés à cause des liens de marige surtout. Acutellement une partie de la population comprend le barka.

Boussouma est une zone fortement musulmane et connait une impressionnante immigration de sa jeunesse vers l’Italie, le Gabon, la Guinée Équatoriale… On assiste à une déperdition scolaire (abandon de l’école pour l’immigration ou le mariage avec un immigré), des drames familiaux (situation des jeunes épouses des immigrés absents pendant des années), des conversions à l’islam par appât du gain… La minorité catholique et leurs pasteurs font d’énormes sacrifices pour maintenir vive, la flamme du christianisme.

Quelques informations utiles :

  1. L’équipe des prêtres
  2. Les catéchistes
L’Eglise paroissiale
La Grotte
Le Presbytère
Les bureaux

Il n’y a aucun article publié actuellement dans cette catégorie.