LE LAÏCAT

Le laïcat est la collectivité des laïcs. Le terme laïc désigne toute personne qui n’est membre ni du clergé ni de l’un des ordres monastiques. Au cours du concile Vatican II, l’Église catholique a défini le laïcat comme les membres de l’Église dont le rôle est de sanctifier les réalités séculières. Les laïcs s’organisent entre eux pour former des groupes appelés « conseil » avec des statuts et règlements intérieurs :

  • au niveau des C.C.B : Communautés Chrétiennes de Base
  • au niveau paroissial (C.P.L : Conseil Paroissial des Laïcs),
  • au niveau diocésain (C.D.L : Conseil diocésain des Laïcs),
  • au niveau national et international.

Un article du Journal la Croix Africa nous montre que « l’Apostolat des laïcs occupe une place importante dans la vie de l’Église de notre temps, comme dynamisme laïcat en lien profond avec la hiérarchie ecclésiastique. En effet, « là où les prêtres ne peuvent se rendre, les laïcs doivent être présents. Ils sont les mains et les pieds des prêtres, leurs yeux et leurs oreilles. Pour cela ils doivent être bien formés, à la doctrine de l’église, surtout à sa doctrine sociale, à la bible, aux sacrements, avoir une bonne spiritualité qui va soutenir leurs actions ».

L’aumônier diocésain de l’apostolat des laïcs est l’Abbé Benjamin KOUDOUGOU, curé de la paroisse de Garango. La soeur conseillère est Sr Micheline DONDASSE (S.I.C).